L'au-delà des rois

  Au Moyen-Âge, la tradition séculaire des funérailles royales avait autant de valeur que le sacre et le couronnement. Elles figuraient notamment la continuité politique, permettant au nouveau roi de tirer une légitimité, à renforcer par le sacre.

  

Les imprévus évènementiels ont été souvent source d’us et coutumes au royaume de France, comme ceux qui ont conduit à énoncer les deux principales règles de la dévolution de la couronne qui deviendront lois fondamentales du royaume.

 

Il en a été de même en ce qui concerne le rituel funéraire complexe des rois de France.

 

L'antique cérémonial trouvait son origine dans un événement datant du Moyen-âge :  la mort de Charles VI.

 

La mort de ce roi préfigure un protocole funéraire qui ira au-delà de la simple négation physique de la mort. Les légistes royaux construiront un discours allégorique, transformant une vie royale éphémère en une immortelle personnification d'un royaume de France éternel.


Dans un simulacre qui n'illusionnait personne, mais dont chacun était complice, le cadavre royal voué à la putréfaction était escamoté, et remplacé par une représentation vivante du roi : l'effigie, représentation du corps politique du roi.

 

Ce cérémonial perdure jusqu'à la mort d'Henri IV et de Louis XIII.

 

La disparition de l'effigie aux funérailles de Louis XIII est un point saillant. On peut dés lors parler de rupture dans l'usage, plutôt que de transition.


Cédric Coraillon, souligne dans "Les deux morts de Louis XIII" que ce roi se conçoit "comme un simple mortel"

 

Les obsèques royales héritée du Moyen-âge perdent à cet instant de leur sens et de leur densité symbolique ; l’inhumation du monarque ne constitue plus une étape essentielle visant, comme le sacre, à légitimer le nouveau roi.

 

Sous les règnes suivant, quelques règles de l'ancien rite cependant demeurent. Par exemple le roi n'est jamais présent aux funérailles de son prédécesseur et ne porte pas le deuil : en France le roi ne meurt jamais !

 

Retrouvez les articles en lien avec ce sujet dans e menu (en haut à gauche)

 

 

 

 


<- Retrouvez les articles dans le menu à gauche.